Portfolio

Barentsbourg, ville russe au beau milieu de la Norvège arctique

Par Léo Delafontaine
La mystérieuse ville de Barentsbourg s’est construite au rythme de l’histoire de l’URSS. Située dans la Norvège arctique, à 3 000 km de Moscou, elle semble ancrée dans une étrange atmosphère postsoviétique. Le photographe Léo Delafontaine est parti à la découverte de l’histoire et des habitants de cette étrange contrée.
Barentsbourg est la propriété du trust Arktikugol, entreprise russe.
Barentsbourg est la propriété du trust Arktikugol, entreprise russe.

Barentsbourg, du nom de l'explorateur néerlandais Willem Barentsz, est une ville-entreprise minière de l'Arctique située dans le Svalbard à 55 kilomètres de Longyearbyen en Norvège. Elle est la propriété  du trust Arktikugol, une entreprise d'état russe employant majoritairement des travailleurs ukrainiens. 

En 1920, le Traité du Spitzberg attribue la région du Svalbard aux Norvégiens sous deux conditions : la zone doit être démilitarisée et chaque pays signataire du traité doit pouvoir en exploiter le sol. La Russie reste actuellement le seul pays étranger à profiter de ce droit, principalement pour des raisons géopolitiques, la mine ayant toujours été déficitaire. Barentsbourg fut ainsi un poste d'observation avancé durant la guerre froide et sera un emplacement stratégique dans les nouvelles voies maritimes qui s'ouvriront dans l'Arctique si la fonte des glaces s'accentue.

Les ressources minières de Barentsbourg sont découvertes fortuitement dès le XVIIème siècle par un chasseur de baleines, mais ne sont exploitées que tardivement. Ce sont les Russes qui en détiennent le monopole en 1931 et restreignent l’accès à la ville aux seuls travailleurs.  

C'est seulement à partir de 1976 que les premiers touristes soviétiques sont autorisés à pénétrer dans la ville et sa mine. Depuis, Barenstbourg continue de s’ouvrir aux visiteurs étrangers, réaménageant progressivement son infrastructure. L’année dernière, elle s’est équipée d’un centre d'expédition polaire, " Grumant ", et brasse même sa propre bière, " l’Ours Rouge ".

Léo Delafontaine a exploré la ville pendant près d’un mois, un record jamais égalé par les rares touristes ou journalistes de passage. Il est revenu chargé de pépites photographiques des derniers poliarniki (signifie « explorateurs » en russe) et de leur environnement à la fois sauvage et industriel. Spécialisé en photographie documentaire, ce jeune photographe de 29 ans a déjà gagné le concours « Bourse du Talent Paysage » organisé par la Bibliothèque nationale de France pour sa série Barentsbourg.  

Plus d'infos sur Léo Delafontaine sur www.leodelafontaine.com

Ses prochaines expositions :

À Lille, au Tri Postal dans le cadre des Transphotographiques du 5 juin au 6 juillet, vernissage le 4 juin (page Facebook du festival : www.facebook.com/transphotographiques.festival)

À Pierrevert du 25 au 27 juillet dans le cadre des Nuits Photographiques de Pierrevert (page Facebook : www.facebook.com/pages/Les-Nuits-Photographiques-de-Pierrevert/192241877588021)

Léo Delafontaine

Léo Delafontaine a exploré la ville pendant près d’un mois, un record jamais égalé par les rares touristes ou journalistes de passage. Il est revenu chargé de pépites photographiques des derniers poliarniki (signifie « explorateurs » en russe) et de leur environnement à la fois sauvage et industriel.

Dans la même rubrique :

portfolio

Ne parlons pas du communisme

Par IGOR MUKHIN
Dans « Ne parlons pas du communisme », une nouvelle publication des éditions Bergger, Igor Mukhin revient en 42 photographies, dont 27 inédites, sur les turbulentes années Eltsine.
portfolio

36 Vues

Par FYODOR TELKOV
Degtyarsk est une ville de la région d'Ekaterinbourg dans l'Oural de 14 000 habitants. Cette ville minière hier dynamique dépend aujourd'hui des subventions de la région. Aux deux extrémités opposées de la ville, on trouve deux immenses terrils - des tas de roches mortes provenant des mines Kapitalnaya 1 et Kapitalnaya 2.
portfolio

Kolodozero

Par Aleksey Myakishev
Kolodozero est un petit village au bord d’un lac, situé à la frontière de la Carélie et de la région d’Arkhangelsk, au nord-ouest de la Russie. Aleksey Myakishev y a photographié son dernier projet photographique pendant cinq années, de 2011 à 2015.
portfolio

Saagan Sag

Par Elena Anosova
Olkhon est la principale île habitée du lac Baïkal. C'est également le centre touristique de la Sibérie en période estivale. Lieu sacré pour plusieurs religions, en particulier le chamanisme et le bouddhisme, cette île est une zone de peuplement depuis l'ère néolithique. Depuis plusieurs années, pendant les mois d'hiver, Elena Anosova se documente sur la vie quotidienne des populations locales.
portfolio

Russie : dans l'objectif de Reza

Par Reza
La chute de l'URSS a révélé au monde combien ce pays s'était développé au mépris de toute conscience de l'écologie et respect de la vie humaine. Certaines régions sont devenues de vastes poubelles où les enfants naissent mal formés ou décèdent sans raison officielle.
portfolio

Xinaliq

Par Yuri Tyunyagin
Xinaliq : c'est le nom de ce village de montagne perché à 2 350 mètres d'altitude, dans le nord de l'Azerbaïdjan. Ses habitants y ont développé leur propre langue, que l'on ne parle qu'ici. Après la chute de l'URSS, une route a fini par relier Xinaliq au centre du district, après quoi, les autochtones ont craint de voir s'envoler leurs traditions.
portfolio

Les Russies du présent

Par OLIVIER MARCHESI
Démêler le russe du soviétique : un travail photographique dont Olivier Marchesi a vite compris qu'il ne pourrait venir à bout. Une démarche à laquelle il tenait en arrivant en Russie, mais qu'il a fait évoluer tant les temporalités se superposent et se mélangent dans la Russie post-soviétique.
portfolio

Barentsbourg, ville russe au beau milieu de la Norvège arctique

Par Léo Delafontaine
La mystérieuse ville de Barentsbourg s’est construite au rythme de l’histoire de l’URSS. Située dans la Norvège arctique, à 3 000 km de Moscou, elle semble ancrée dans une étrange atmosphère postsoviétique. Le photographe Léo Delafontaine est parti à la découverte de l’histoire et des habitants de cette étrange contrée.
portfolio

Barricades

Par ARNAUD FINISTRE
Voilà déjà plus de trois semaines que les opposants au régime de Viktor Ianoukovitch sont entrés en résistance. Etudiants, jeunes parents, grand-mères, vétérans… Ils veulent donner un nouveau visage à l'Ukraine et préfèrent regarder vers l'ouest et l'Union européenne plutôt que vers Moscou.
portfolio

Bouriates

Par JEF BONIFACINO
La Bouriatie est l'une des 53 républiques autonomes de la Fédération de Russie, à la frontière de la Chine et de la Mongolie. A pied, en stop, en train, en bus, trois milles kilomètres parcourus pour découvrir l’histoire, le mode de vie, la culture et les religions (chamanisme au nord-ouest, bouddhisme au sud-est) des Bouriates.

Pages