Portfolio

Ne parlons pas du communisme

Par Igor Mukhin
Dans « Ne parlons pas du communisme », une nouvelle publication des éditions Bergger, Igor Mukhin revient en 42 photographies, dont 27 inédites, sur les turbulentes années Eltsine.

« Igor Mukhin n’a jamais quitté sa ville natale. Après une formation de plombier chauffagiste, il décroche un emploi de veilleur de nuit au ministère de l’Industrie du charbon et use ses premiers appareils en suivant la jeunesse soviétique et la scène rock qui balbutie. Il va aussi devenir le témoin consciencieux de l’effondrement d’un empire. De ce monde qui s’effrite au profit d’un autre, au milieu des cendres et des étincelles. Il se souvient : « Ce sont des années difficiles. Quelle nostalgie y a t-il là ? »... Il est très grand. On ne le voit pas. Il ne voyage pas. Moscou c’est chez lui. Et c’est sa vie qu’il photographie. » (extrait de la préface, par Bastien Manac'h)

http://bit.ly/bergger_mukhin

Igor Mukhin

Igor Mukhin, né en 1961 vit et travaille à Moscou. Il enseigne à l'école de photographie et de multimédia Rodchenko à Moscou. Pendant la période de la Perestroïka et du glasnost, il travaille à un projet photographique sur la scène rock soviétique. Depuis les années 1990, il photographie les rues de Moscou et décrit les changements à l'oeuvre dans la capitale russe, de la chute de l'URSS à l'apparition de la nouvelle Russie.

Dans la même rubrique :

portfolio

Barricades

Par ARNAUD FINISTRE
Voilà déjà plus de trois semaines que les opposants au régime de Viktor Ianoukovitch sont entrés en résistance. Etudiants, jeunes parents, grand-mères, vétérans… Ils veulent donner un nouveau visage à l'Ukraine et préfèrent regarder vers l'ouest et l'Union européenne plutôt que vers Moscou.
portfolio

Bouriates

Par JEF BONIFACINO
La Bouriatie est l'une des 53 républiques autonomes de la Fédération de Russie, à la frontière de la Chine et de la Mongolie. A pied, en stop, en train, en bus, trois milles kilomètres parcourus pour découvrir l’histoire, le mode de vie, la culture et les religions (chamanisme au nord-ouest, bouddhisme au sud-est) des Bouriates.
portfolio

Rouge babouchka

Par ARNAUD FINISTRE
Elle a entre 60 et 90 ans, est habituellement cantonnée aux fourneaux et cultive une hospitalité légendaire. En l'espace de deux élections, la babouchka russe a décidé de donner de la voix pour empêcher Poutine de retourner au Kremlin. Quatre mois après son élection contestée, le mouvement de protestation a mobilisé même celles que l'on croyait condamnées à se taire.

Pages